ordres du jour, comptes rendus, questions d’actionnaires

La seule qui repose sur la présence effective à TOUS les rendez-vous des sociétés cotées : assemblées générales annuelles et extraordinaires, présentations de résultats semestriels et annuels, investor days

La veille de l'HebdodesAG

La seule veille qui repose sur la présence effective à TOUS les rendez-vous de 700 sociétés cotées en France et à l'étranger : assemblées générales annuelles et extraordinaires, présentations de résultats semestriels et annuels, investor days

L'invité(e) est :

Solange Maulini & François Canavaggio Vivendi

Le statut de société européenne va doter le Groupe Vivendi d’une meilleure visibilité au niveau européen

 Le statut de société européenne va doter le Groupe Vivendi d’une meilleure visibilité au niveau européen

 

Qu’est-ce qui vous conduit à transformer Vivendi pour adopter ce statut ?

Le groupe Vivendi travaille depuis 2014 à la construction d’un groupe européen d’envergure mondiale dans les contenus, les médias et la communication. Le développement du groupe au cours de ces dernières années, notamment en Europe, a conduit le Directoire, avec l’appui du Conseil de surveillance, à mener une réflexion visant à renforcer l’intégration des filiales européennes et à doter le groupe d’une plus grande unité et d’une meilleure visibilité au niveau européen.

Vivendi a réalisé en 2018 un chiffre d’affaires consolidé de 13 932 millions d’euros, dont 54 % de son chiffre d’affaires consolidé au sein de l’Espace Economique Européen (EEE). Après l’acquisition de 100 % du capital d’Editis, deuxième groupe d’édition français, le groupe compte désormais plus de 44 000 collaborateurs répartis dans près de 80 pays dont 53 % sont implantés dans l’EEE.

Déjà retenu par d’autres grands groupes, notamment au sein du CAC 40, ce nouveau statut de société européenne serait porteur d’un symbole fort dans la majorité des pays où le groupe opère. Vivendi pourra ainsi bénéficier d’un statut reconnu au niveau européen et d’une meilleure cohérence entre son cadre juridique et l’environnement économique et culturel dans lequel le groupe évolue.

Quels changements attendez-vous dans le travail quotidien juridique ?

Vivendi conservera une structure duale à Directoire et Conseil de surveillance. La transformation, si elle est adoptée par l’Assemblée générale du 15 avril 2019, n’entraînera aucun changement dans la gestion juridique quotidienne.

Quelles réactions de vos actionnaires depuis cette annonce ?

Le sujet n’a pas soulevé de point d’attention particulier, la transformation n’ayant aucune incidence sur les droits des actionnaires.

Solange Maulini
Solange Maulini est diplômée d’un Executive Master en communication de Sciences Po, d’un troisième cycle de finance de l’ESLSCA à Paris, et d’un Maîtrise d’économie option monétaire et financière de l’Université de Montpellier.

En 1992, elle a débuté sa carrière au comme journaliste au Journal des Finances. De 1995 à 1999, elle a été journaliste puis chef de service adjoint à L’Agefi. De 1999 à 2008, elle a été chef de rubrique à Investir. En 2008, elle a rejoint Vivendi comme responsable presse et actionnaires individuels. En 2019, elle a été nommée Directrice des relations actionnaires de Vivendi

François Canavaggio
Avocat de formation, François a travaillé en tant que collaborateur entre 2007 et 2011, chez Debevoise & Plimpton et chez de Pardieu Brocas Maffei.

En 2012, il rejoint le monde de l’entreprise en qualité de Juriste Corporate Groupe chez Havas puis chez Korian.

Depuis 2017, il est Directeur adjoint droit boursier droit des sociétés chez Vivendi.