ordres du jour, comptes rendus, questions d’actionnaires

La seule qui repose sur la présence effective à TOUS les rendez-vous des sociétés cotées : assemblées générales annuelles et extraordinaires, présentations de résultats semestriels et annuels, investor days

La veille de l'HebdodesAG

La seule veille qui repose sur la présence effective à TOUS les rendez-vous de 700 sociétés cotées en France et à l'étranger : assemblées générales annuelles et extraordinaires, présentations de résultats semestriels et annuels, investor days

L'invité(e) est :

Aaron Bensimon Président-directeur général de Genomic Vision

Président-directeur général de Genomic Vision

« La cotation en bourse crédibilise la société auprès de ses partenaires actuels et futurs »

 

Cette dernière semaine a été dense, avec à la fois le bouclage de votre augmentation de capital, avec l’entrée de Winance lors de l’AGE du 4 mars, et vos résultats annuels le lendemain. Ce faisant, GENOMIC VISION se donne un an pour voir déboucher un ou plusieurs des nombreux projets actuellement en cours. Le marché a réagi positivement. Quels ont été les arguments qui ont emporté l’adhésion ?

Winance a très rapidement perçu le potentiel de notre technologie propriétaire pour adresser plusieurs marché en forte croissance et en phase de maturation : le gene-editing, la bio-production et la réplication de l’ADN. Tous ces nouveaux marchés ont besoin de technologie fiable permettant d’assurer le contrôle qualité des manipulations génétiques. Et c’est justement ce que permet le peignage moléculaire de l’ADN, développé par Genomic Vision. Nous avons donc exposé notre stratégie 2019-2020 à l’ensemble de nos actionnaires, lesquels ont bien compris nos enjeux et les avantages de notre technologie. Enfin, le plan de restructuration au sein de la société, qui nous permet de diminuer de 20% nos dépenses ont fini de les convaincre.

 

Lors de la première convocation de l’AGE, le quorum n’était pas réuni.  Quels moyens de communication vous donnez-vous pour inciter les « petits porteurs » à voter pour vos assemblées – en personne ou par correspondance ? 

Vesalius et Quest Diagnostics étaient bien entendu mobilisés dès la 1ère AGE mais à eux seuls ils n’ont pas le quorum. Il nous a donc fallu prendre plus de temps pour mobiliser l’ensemble de nos actionnaires et notamment les nombreux actionnaires individuels qui sont présents dans notre capital. De fait, nous leur avons envoyé plusieurs courriers et j’ai multiplié les interviews afin de les mobiliser, de leur faire comprendre les enjeux de cette AGE.

Vous avez réuni autour de votre projet, comme actionnaires, à la fois des industriels (Quest Diagnostics), des fonds (Vesalius Biocapital, et maintenant Wyzance), et des petits porteurs.  En quoi les approches et les méthodes d’analyses des uns et des autres diffèrent-elles ?

Qu’il s’agisse de Vesalius, Quest et maintenant Winance, leur présence dans le capital de Genomic Vision est clairement long termiste. Ils s’intéressent de près à notre technologie et ont bien compris son potentiel. Mais nous faisons aussi en sorte que les actionnaires individuels, qui sont parfois plus portés sur le moyen terme, comprennent également notre stratégie de développement.

Vous avez à présent une longue expérience de la Bourse et du fait d’être coté, quels sont, en tant que dirigeant fondateur, les pour et les contre que vous y trouvez ?

Les avantages d’une cotation sont indéniables : elle crédibilise la société auprès de ses partenaires historiques et futurs, et bien entendu, la bourse apporte un accès facilité aux marchés des capitaux, indispensable pour une société basée sur une technologie de rupture comme Genomic Vision.