Quand la participation de 33,33 % au champ de Chinook (offshore profond) a- t-elle été effectivement vendue et à quelle date la dépréciation de cet actif a-t- elle été enregistrée dans les comptes ? Après dépréciation, la cession a-t-elle généré une moins-value ? Quels sont les impacts en résultat net part du Groupe de la dépréciation de cet actif d’une part et de l’éventuelle moins-value d’autre part ?

  • Auteur/autrice de la publication :
  • Post category:

Continuer la lectureQuand la participation de 33,33 % au champ de Chinook (offshore profond) a- t-elle été effectivement vendue et à quelle date la dépréciation de cet actif a-t- elle été enregistrée dans les comptes ? Après dépréciation, la cession a-t-elle généré une moins-value ? Quels sont les impacts en résultat net part du Groupe de la dépréciation de cet actif d’une part et de l’éventuelle moins-value d’autre part ?

Quels sont les actifs d’iGRP qui génèrent pour l’un 119 M$ de charges d’exploitation non récurrentes (éléments d’ajustement) et pour l’autre une perte (en éléments d’ajustement) de 75 M$ de quote-part de résultat de sociétés mises en équivalence ? Quelle est la nature de ces éléments d’ajustement (charges de restructuration, dépréciation d’actifs, …) et quel en est l’impact en résultat net part du Groupe dans chaque cas ?

  • Auteur/autrice de la publication :
  • Post category:

Continuer la lectureQuels sont les actifs d’iGRP qui génèrent pour l’un 119 M$ de charges d’exploitation non récurrentes (éléments d’ajustement) et pour l’autre une perte (en éléments d’ajustement) de 75 M$ de quote-part de résultat de sociétés mises en équivalence ? Quelle est la nature de ces éléments d’ajustement (charges de restructuration, dépréciation d’actifs, …) et quel en est l’impact en résultat net part du Groupe dans chaque cas ?

Quels sont les actifs de l’Exploration Production qui génèrent un gain (en éléments d’ajustement) de 128 M$ en quote-part de résultat de sociétés mises en équivalence ? Quelle est la nature de cet élément d’ajustement (plus-value de cession, …) ?

  • Auteur/autrice de la publication :
  • Post category:

Continuer la lectureQuels sont les actifs de l’Exploration Production qui génèrent un gain (en éléments d’ajustement) de 128 M$ en quote-part de résultat de sociétés mises en équivalence ? Quelle est la nature de cet élément d’ajustement (plus-value de cession, …) ?

Quels sont les principaux actifs du secteur Integrated, Renewables & Power comptabilisés en équivalence qui conduisent à avoir finalement un impact positif des éléments d’ajustement sur le résultat opérationnel net en 2019 ? Ces actifs étaient-ils comptabilisés en 2018 dans le secteur Exploration- Production ou dans le secteur Gas, Renewables & Power ?

  • Auteur/autrice de la publication :
  • Post category:

Continuer la lectureQuels sont les principaux actifs du secteur Integrated, Renewables & Power comptabilisés en équivalence qui conduisent à avoir finalement un impact positif des éléments d’ajustement sur le résultat opérationnel net en 2019 ? Ces actifs étaient-ils comptabilisés en 2018 dans le secteur Exploration- Production ou dans le secteur Gas, Renewables & Power ?

Quels sont les principaux actifs du secteur Integrated, Renewables & Power qui ont permis de dégager en 2019 des « autres éléments » d’ajustement positif du résultat net part du Groupe de 422 M$ ? Les plus-values de cessions d’actifs de Sunpower auxquelles il est fait référence en note 6.1 de l’annexe aux comptes consolidés en constituent-ils une des causes ?

  • Auteur/autrice de la publication :
  • Post category:

Continuer la lectureQuels sont les principaux actifs du secteur Integrated, Renewables & Power qui ont permis de dégager en 2019 des « autres éléments » d’ajustement positif du résultat net part du Groupe de 422 M$ ? Les plus-values de cessions d’actifs de Sunpower auxquelles il est fait référence en note 6.1 de l’annexe aux comptes consolidés en constituent-ils une des causes ?

Sachant que sur les exercices 2015 à 2018, les actifs gaz en Australie ont fait l’objet de dépréciations pour un impact cumulé de (2 901) M$ sur résultat net part du Groupe, quel est ce montant cumulé sur les exercices 2015 à 2019 ?

  • Auteur/autrice de la publication :
  • Post category:

Continuer la lectureSachant que sur les exercices 2015 à 2018, les actifs gaz en Australie ont fait l’objet de dépréciations pour un impact cumulé de (2 901) M$ sur résultat net part du Groupe, quel est ce montant cumulé sur les exercices 2015 à 2019 ?

Afin de réduire ses besoins de trésorerie, le Groupe envisage-t-il de céder des actifs amont d’ores et déjà dépréciés en 2019 ou bien cherchera-t-il à maintenir sa production ou les ventes de GNL ?

  • Auteur/autrice de la publication :
  • Post category:

Continuer la lectureAfin de réduire ses besoins de trésorerie, le Groupe envisage-t-il de céder des actifs amont d’ores et déjà dépréciés en 2019 ou bien cherchera-t-il à maintenir sa production ou les ventes de GNL ?

Au vu de la situation actuelle du marché des hydrocarbures, le Conseil d’administration envisage-t-il d’ores et déjà de revoir à la baisse ses scénarios de prix futurs des hydrocarbures, à la baisse par rapport à celui de fin 2019, déjà en baisse par rapport à fin 2019 ? Les résultats du 1er trimestre 2020 intègrent-ils d’ores et déjà des dépréciations d’actifs ou d’autres éléments d’ajustement liés à un changement de scénario de prix futurs ?

  • Auteur/autrice de la publication :
  • Post category:

Continuer la lectureAu vu de la situation actuelle du marché des hydrocarbures, le Conseil d’administration envisage-t-il d’ores et déjà de revoir à la baisse ses scénarios de prix futurs des hydrocarbures, à la baisse par rapport à celui de fin 2019, déjà en baisse par rapport à fin 2019 ? Les résultats du 1er trimestre 2020 intègrent-ils d’ores et déjà des dépréciations d’actifs ou d’autres éléments d’ajustement liés à un changement de scénario de prix futurs ?

Au-delà des actifs identifiés dont les sensibilités marginales des dépréciations sont déjà évaluées (Canada, Congo, lchtys et éventuellement GLNG Australie), quels autres d’actifs seraient concernés par de telles dépréciations au vu de l’actuel faible niveau du prix des hydrocarbures par rapport au scénario de prix futurs de fin 2019 ?

  • Auteur/autrice de la publication :
  • Post category:

Continuer la lectureAu-delà des actifs identifiés dont les sensibilités marginales des dépréciations sont déjà évaluées (Canada, Congo, lchtys et éventuellement GLNG Australie), quels autres d’actifs seraient concernés par de telles dépréciations au vu de l’actuel faible niveau du prix des hydrocarbures par rapport au scénario de prix futurs de fin 2019 ?

Ces mêmes actifs étaient-ils comptabilisés en équivalence en 2018 ou dans les exercices antérieurs et avaient-ils alors fait l’objet d’une dépréciation ? Dès lors, l’impact positif en résultat net 2019 de l’ajustement de ces actifs mis en équivalence est-il lié à une reprise de dépréciations antérieures liées de leurs actifs corporels ? Si non, quelle en est la cause ?

  • Auteur/autrice de la publication :
  • Post category:

Continuer la lectureCes mêmes actifs étaient-ils comptabilisés en équivalence en 2018 ou dans les exercices antérieurs et avaient-ils alors fait l’objet d’une dépréciation ? Dès lors, l’impact positif en résultat net 2019 de l’ajustement de ces actifs mis en équivalence est-il lié à une reprise de dépréciations antérieures liées de leurs actifs corporels ? Si non, quelle en est la cause ?