Une enquête révèle qu’un abattoir indonésien est coupable de maltraitance animale, on est donc heureux de voir Kering prendre plus d’action vers le bien être. Quand le groupe Kering prendra-t-il au sérieux les besoin de faire une transition vers les matières vegans et luxueuses ?

  • Post author:
  • Post category:

Continue ReadingUne enquête révèle qu’un abattoir indonésien est coupable de maltraitance animale, on est donc heureux de voir Kering prendre plus d’action vers le bien être. Quand le groupe Kering prendra-t-il au sérieux les besoin de faire une transition vers les matières vegans et luxueuses ?

Il y a quelques mois à peine, une enquête de PETA Asie menée dans un abattoir indonésien fournissant Gucci a révélé que des travailleurs frappaient des lézards à la tête avec des machettes et leur taillaient le cou jusqu’à 14 fois avant de les décapiter. En raison de la physiologie unique des lézards, leur cerveau était probablement conscient pendant plus de 30 minutes après leur décapitation. Nous sommes ravis de voir Kering adopter des matières innovantes et sans animaux, notamment par le biais d’un partenariat avec Bolt Threads pour créer une chaîne d’approvisionnement pour le cuir de champignon et la sortie par Gucci d’un cuir végan maison à base de composés de bois. Cela doit être la règle, et non l’exception, si l’entreprise veut séduire les jeunes consommateurs intelligents et compatissants d’aujourd’hui. Quand Kering prendra-t-elle au sérieux son besoin d’évoluer pour rester pertinente en utilisant uniquement des matières véganes durables et luxueuses qui n’impliquent pas la torture et l’abattage d’animaux exotiques ?

  • Post author:
  • Post category:

Continue ReadingIl y a quelques mois à peine, une enquête de PETA Asie menée dans un abattoir indonésien fournissant Gucci a révélé que des travailleurs frappaient des lézards à la tête avec des machettes et leur taillaient le cou jusqu’à 14 fois avant de les décapiter. En raison de la physiologie unique des lézards, leur cerveau était probablement conscient pendant plus de 30 minutes après leur décapitation. Nous sommes ravis de voir Kering adopter des matières innovantes et sans animaux, notamment par le biais d’un partenariat avec Bolt Threads pour créer une chaîne d’approvisionnement pour le cuir de champignon et la sortie par Gucci d’un cuir végan maison à base de composés de bois. Cela doit être la règle, et non l’exception, si l’entreprise veut séduire les jeunes consommateurs intelligents et compatissants d’aujourd’hui. Quand Kering prendra-t-elle au sérieux son besoin d’évoluer pour rester pertinente en utilisant uniquement des matières véganes durables et luxueuses qui n’impliquent pas la torture et l’abattage d’animaux exotiques ?

Il y a quelques mois seulement, une enquête de PETA Asie menée dans deux abattoirs indonésiens qui fournissent LVMH a révélé que des travailleurs frappaient des serpents à la tête avec des marteaux, les suspendaient en l’air, les gonflaient d’eau et leur coupaient la peau, probablement alors qu’ils étaient encore conscients. Nous sommes ravis de voir LVMH adopter des matières innovantes et sans animaux, comme le cuir de maïs Biopolioli utilisé pour fabriquer une paire de chaussures Louis Vuitton. Cela doit être la règle, et non l’exception, si l’entreprise veut séduire les jeunes consommateurs intelligents et compatissants d’aujourd’hui. Quand LVMH prendra-t-elle au sérieux son besoin d’évoluer pour rester pertinente en utilisant uniquement des matières véganes durables et luxueuses qui n’impliquent pas la torture et l’abattage d’animaux exotiques

  • Post author:
  • Post category:

Continue ReadingIl y a quelques mois seulement, une enquête de PETA Asie menée dans deux abattoirs indonésiens qui fournissent LVMH a révélé que des travailleurs frappaient des serpents à la tête avec des marteaux, les suspendaient en l’air, les gonflaient d’eau et leur coupaient la peau, probablement alors qu’ils étaient encore conscients. Nous sommes ravis de voir LVMH adopter des matières innovantes et sans animaux, comme le cuir de maïs Biopolioli utilisé pour fabriquer une paire de chaussures Louis Vuitton. Cela doit être la règle, et non l’exception, si l’entreprise veut séduire les jeunes consommateurs intelligents et compatissants d’aujourd’hui. Quand LVMH prendra-t-elle au sérieux son besoin d’évoluer pour rester pertinente en utilisant uniquement des matières véganes durables et luxueuses qui n’impliquent pas la torture et l’abattage d’animaux exotiques