ordres du jour, comptes rendus, questions d’actionnaires

La seule qui repose sur la présence effective à TOUS les rendez-vous des sociétés cotées : assemblées générales annuelles et extraordinaires, présentations de résultats semestriels et annuels, investor days

350 entreprises couvertes – 83 € HT/mois/personne

La veille de l'HebdodesAG

La seule qui repose sur la présence effective à TOUS les rendez-vous des sociétés cotées : assemblées générales annuelles et extraordinaires, présentations de résultats semestriels et annuels, investor days

GETLINK, le 22 juillet 2021

Réduction des coûts pour protéger les marges, avec une activité toujours affectée par la pandémie et le Brexit

Date de publication :22/07/2021
Modalités :

communiqué de presse avant bourse, conférence call, slideshow

Indicateurs financiers :

 

Chiffre d’affaires : 326 M€ (-12% par rapport au S1 2020)

Dont Fixed Link 260 M€  (-17%) et Europorte 66 M€ (+14%)

EBITDA : 100 M€ (-19%)

Dont Fixed Link 86 M€  (-24%) et Europorte 14 M€ (+42%)

Cash : 549 M€ (niveau record)

 

Free Cash Flows : -28 M€ contre 11 M€ au S1 2020

Résultat net : -123 M€ (perte nette)

Activité commerciale :

Ce premier semestre est toujours marqué par les effets de la pandémie et ceux des nouvelles formalités administratives relatives au Brexit. Le groupe continue son plan de réduction des coûts, avec une baisse des coûts d’exploitation de 45 M€ par rapport au semestre 1 de 2019.

Par ailleurs, le programme WAYforward qui tend à accroître la position concurrentielle du Groupe, se traduit entre autres par la nouvelle politique de tarification Next Gen pour Le Shuttle, une nouvelle application aidant le chargement, ainsi que le lancement du Passenger Wallet pour les touristes afin de rationaliser les contrôles aux frontières.

 

Concernant l’Eurotunnel plus précisément, le trafic poids lourds a été lourdement affecté sur les trois premiers mois de l’année du fait de la constitution préventive de stocks fin décembre 2020 – dues au Brexit – mais il a enregistré un rebond au deuxième trimestre. L’Eurotunnel Le Shuttle Freight confirme quant à lui son statut de leader du marché avec 38,9% de parts de marché. Le trafic de voyageurs et celui de l’Eurostar ont été fortement perturbés par la covid-19 et les restrictions de voyage des gouvernements. La réinstallation du Duty Free au terminal de Coquelles a été autorisée par une décision gouvernementale française. Enfin, les investissements liés au Brexit ont été partiellement remboursés par les États français et britannique.

 

Concernant l’Europorte, la profitabilité a augmenté de 42%. Un accord a été passé avec Saipol pour expérimenter l’utilisation d’Oleo100, un biocarburant 100% français à base de colza tandis que le service ferroviaire Flex Express entre la France, l’Allemagne et le Benelux a été lancé et le contrat de gestionnaire d’infrastructure ferroviaire en Hauts-de-France a été renouvelé

 

Enfin, concernant l’ElecLink, les travaux de raccordement du câble du tunnel ont été achevés en avance sur le calendrier et les phases de test pour l’autorisation finle de l’interconnection par la CIG ont été lancés.

Indicateurs extra financiers :

Lancement du Plan Environnement, qui a pour ambition de diminuer de 30% les émission de gaz à effets de serre du groupe d’ici 2025.

Impact de la crise Covid :

Le trafics de voyageurs de l’Eurotunnel et celui de l’Eurostar ont été largement affecté par les restrictions sanitaires et le covid-19.

Dividende :

distribution d’un dividende de 0.05€ par action au titre de 2020.

Perspectives :

Début de l’exploitation de l’ElecLink prévu pour la mi-2022.

Le Groupe confirme sa volonté d’améliorer ses performances financières, opérationnelles et environnementales.

Tant que les gouvernements ne prendront pas une position stable à long terme sur les restrictions de voyage internationales, le Groupe ne sera pas en mesure de fournir des indications sur la trajectoire de ses bénéfices.

Numéro en cours

Numéro précédents