ordres du jour, comptes rendus, questions d’actionnaires

La seule qui repose sur la présence effective à TOUS les rendez-vous des sociétés cotées : assemblées générales annuelles et extraordinaires, présentations de résultats semestriels et annuels, investor days

La veille de l'HebdodesAG

La seule veille qui repose sur la présence effective à TOUS les rendez-vous de 700 sociétés cotées en France et à l'étranger : assemblées générales annuelles et extraordinaires, présentations de résultats semestriels et annuels, investor days

Euronext, Euronext Growth, similitudes et différences

Focus :  Euronext, Euronext Growth, similitudes et différences

Depuis début septembre, trois sociétés cotées sur Euronext ont choisi d’être transférées sur Euronext Growth : DNX Corp, Safe Orthopaedics, GEFI International. LDLC annonce le même mouvement pour l’automne. Pourquoi ?

  1. Définitions et chiffres clés

Euronext Paris : C’est le marché réglementé de la Bourse de Paris. La régularité de son fonctionnement (conditions d’admission, organisation et publicité des transactions, etc.) est garantie par des règles de marché établies par NYSE Euronext et contrôlée par une autorité de tutelle, l’Autorité des Marchés Financiers. Euronext cote les titres plus de 1 300 émetteurs représentant une capitalisation boursière totale de 2 200 milliards d’euros

Euronext Growth, nouvelle dénomination d’Alternext Paris depuis juin 2017 : c’est un marché dédié aux PME, qui prend la forme juridique d’un système multilatéral de négociation organisé (SMNO), géré par l’entreprise de marché Euronext et agréé et supervisé par l’AMF. Les conditions d’accès y sont moins strictes que sur un marché réglementé. Ce sont environ 185 sociétés qui sont cotées sur ce marché.

  • Principales différences de fonctionnement
  • Le seuil de déclenchement obligatoire d’OPA est plus haut sur Euronext Growth : 50% du capital ou des droits de vote (au lieu de 30% sur Euronext), ce qui est favorable aux actionnaires de référence, ce qui est souvent le cas des ETI cotées
  • Les obligations de déclaration de franchissement de seuil sont moins strictes : les sociétés cotées sur Euronext Growth ne doivent communiquer au marché, en termes d’évolution de l’actionnariat, que les franchissements de seuils (à la hausse ou à la baisse), de 50% et 95% du capital ou des droits de vote (au lieu de 10%, 165%, 20%, 25% sur Euronext)
  • Les délais maximum de publications de comptes sont plus longs : 4 mois pour les comptes semestriels, comprenant un bilan, un compte de résultat et des commentaires sur la période.
  • Les IFRS ne sont pas obligatoires : le référentiel comptable  est au choix (français ou IFRS) pour l’établissement des comptes consolidés.

En revanche, les exigences en matière de mouvements de titres et d’égalité d’information des actionnaires sont les mêmes sur Euronext et sur Euronext Growth :

  • les sociétés sont tenues de rendre publique toute information susceptible d’impacter significativement le cours de bourse
  • les obligations sont les mêmes en matière d’information sur les mouvements de titres opérés par les dirigeants
  • la notion de délit d’initiés et de liste d’initiés est également la même sur Euronext et sur Euronext Growth