Rémunération des dirigeants : Les 4 points à retenir des AG 2018

28-05-2018

Rémunération des dirigeants :

les 4 points à retenir des AG 2018 / Rémunération des dirigeants : les actionnaires récompensent l’offensive commerciale

28 Mai 2018 : 92 assemblées se sont déjà tenues. L’Hebdo des AG fait le point sur la rémunération des dirigeants, qui était attendu comme le sujet-phare de cette saison.

Premier constat : c’est la paix. Actionnaires et sociétés s’accordent dans l’ensemble sur les sujets de rémunération. Les sujets de tensions sont des cas isolés.

Deuxième constat : cette sérénité est le fruit d’un travail considérable de la part des sociétés. La rémunération des dirigeants constitue désormais un quart des sujets débattus dans une assemblée générale, avec une complexité croissante et des enjeux de « compliance » lourds et chronophages. Les sociétés ont fourni cette année une information très détaillée, plaçant la part très haut en termes de transparence pour 2019.

Troisième constat : à l’avenir, tout va se jouer sur le « bonus » des dirigeants, pas sur les autres instruments de rémunération. Les actionnaires ont envoyé des messages forts. Les augmentations de variable (+14% cette année dans le CAC, +12% dans le Next 80) ont été largement votées, mais pas les fixes ; et les indemnités de fin de mandat (parachutes, indemnité de non-concurrence) passent de plus en plus difficilement.

Quatrième constat : les « bonus » des dirigeants que les actionnaires ont largement votés dépendent fortement de la croissance du chiffre d’affaires et de l’équilibre de sa composition. L’Hebdo des AG a en effet fait le point sur les critères de performance les plus utilisés. Les critères financiers sont le cashflow, le résultat net, et la croissance du chiffre d’affaires ; le chiffre d’affaires revient parmi les critères extra-financiers (sous l’angle de sa composition et de la qualité du mix), avec la transformation digitale, et, de plus en plus, la RSE.

×
×

Panier